Valotin propose des centaines d’oeuvres à la vente entre 30 000 € et 100 000 €. 

Les artistes locaux les plus réputés vendent leurs pièces au-delà de 30 000 € et jusqu’aux alentours de 100 000 €. Il s’agit généralement d’artistes ayant fait leurs preuves artistiquement parlant depuis de nombreuses années, ayant vu leurs oeuvres exposées dans des endroits prestigieux et pour qui la demande est forte.

La prise de risque sur ce genre d’artiste est relativement faible puisque la valeur prise est très souvent la conséquence d’une forte demande. Ce sont des artistes dont la cote est en constante évolution, de façon plus ou moins régulière en fonction de l’activité de l’artiste (artiste en vie et composant encore / artiste disparu), de la période à laquelle la pièce a été réalisée, de l’extension possible de la demande internationale, de la qualité des pièces, etc… Notre sourcing nous permet de choisir des pièces ayant la plus forte solidité financière associée à un potentiel de prise de valeur important par rapport aux différentes spécificités de l’oeuvre.

Exemples d’oeuvres entre 30 K € et 100 K €:

  • De très nombreuses pièces d’artistes de renom entrent dans cette catégorie, pour les plus connus ce seront leurs pièces mineures qui pourront être négociées dans ces tarifs. La prise de valeur sera proportionnelle à celle prise par les pièce majeures de l’artiste, et parfois plus importante si l’offre est beaucoup plus faible que la demande. C’est le cas par exemple de Banksy en Street Art, dont peu de pièces se vendent en dessous de 100 000 € actuellement. Les quelques pièces en-dessous de ce tarif risquent de passer très vite au-dessus de la barre des 100 000 € étant donné la pauvreté de l’offre face à une demande mondiale extrêmement forte.
  • Sur l’art contemporain asiatique ou occidental, de nombreuses pièces d’artistes très appréciés se négocient dans ces tarifs. Peu ou pas de risque de perte de valeur sur des artistes très demandés, avec un potentiel de prise de valeur très variable d’un artiste à l’autre et d’une pièce à l’autre. Un sourcing très précis est indispensable pour ces pièces, accompagné d’une étude artistique fine. Bien choisies, ce sont de superbes investissements pour des reventes à court ou moyen terme.
  • Des ‘petites’ pièces d’artistes connus et reconnus, dont certaines oeuvres se vendent plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’euros, entrent dans cette catégorie, comme dans la catégorie inférieure. De la même façon, leur prix est stable et elles n’ont presque aucune chance de perte de valeur. Leur potentiel de prise de valeur est proportionnel à celui des pièces principales de l’artiste.